Depuis plusieurs mois, vous étiez en prison et votre condamnation vous y fera rester encore dix ans. Vous passez la plupart du temps avec un petit groupe de prisonniers qui vous ont protégé depuis le premier jour, et vous sentez que vous pouvez leur faire confiance. Vous vous assurez une protection mutuelle, parole de prisonnier… pour ce que cela vaut …

Un après-midi, vous engagez une conversation avec un prisonnier qui vous raconte qu’un grand mathématicien Walter Castle, a vécu dans votre cellule. Il a été transféré dans une autre prison il y  a bien longtemps. Walter Castle était une légende pour les prisonniers. Le directeur de la prison et les gardiens avaient peur de lui, non pas parce qu’il était gros ou fort, mais parce qu’ils avaient peur qu’il s’évade. Cette évasion compromettrait leur réputation. Ils ont alors inventé un mensonge au sujet d’une bagarre entre Walter et un autre prisonnier. Walter n’aurait pas fait de mal à une mouche, mais il a néanmoins été transféré dans une prison à haute sécurité à l’autre bout du pays.

Vous n’êtes pas surpris d’apprendre qu’un mathématicien a vécu dans votre cellule compte tenu de tous les chiffres et des signes bizarres figurant sur votre mur.

Vous vous demandez si tout cela ne fait pas partie d’un plan d’évasion. Cela réveille en vous l’espoir de liberté qui vous sortirait de cet enfer.

Les quelques mois déjà passés en prison vous paraissent interminables, et si vous aviez eu le choix, vous auriez aisément décidé d’une autre vie. Vous êtes convaincu que s’échapper ne serait que justice car vous avez été condamné à dix ans de prison pour un crime que vous n’avez pas commis. En effet, dix ans de votre vie sans avenir en prison vous semblent injustes.

Ce soir, vous racontez à vos amis ce que vous avez entendu. Ensemble vous fouillez la cellule de fond en comble et vous trouvez des petites enveloppes cachées dans les toilettes. Ces informations pourraient être le point de départ de votre évasion.

Les surveillants vont revenir dans votre cellule dans une heure. Ne serait pas l’occasion rêvée pour s’évader ?