Quand vous retrouvez enfin vos esprits vous avez le regard plongé dans les yeux injectés de sang d’un cosmonaute mort qui flotte devant vous…

 

Vous avez toujours rêvé de devenir un cosmonaute. Vous n’avez jamais pensé qu’un rêve puisse se transformer en cauchemar aussi rapidement. Toute aide possible était littéralement à des kilomètres. C’était supposé être une mission de routine. Vous vous êtes entraîné à pénétrer dans la station spatiale tellement souvent et rien ne s’est jamais mal passé mais cette fois, rien ne s’est bien passé… 

Vous et votre équipe étiez très emballés à l’idée de reprendre cette station spatiale Russe pour quelques mois. Vous pensiez être prêts pour à peu près tout mais rien n’aurait pu vous préparer à cela. Vos oreilles bourdonnent encore de l’explosion et vous vous sentez encore secoué mais votre équipe attend que vous agissiez. Toute communication avec la Terre a été coupée, il n’y a rien à attendre de ce côté. 

Tout le monde est encore sous le choc, pas seulement suite à l’explosion mais aussi à cause des trois cosmonautes Russes morts qui flottent devant vous. Ce ne sont pas de simples cosmonautes Russes morts, ils étaient supposés être vos guides dans la station spatiale et plus important encore, vos interprètes. Ils devaient vous aider à comprendre le fonctionnement deMIR II durant quelques semaines et à en traduire l’essentiel.

Tout ce qui vous entoure est en Russe : les manuels d’instructions, les indications, les affiches. Même la voix de l’ordinateur sur l’intercom est Russe et elle semble se répéter plusieurs fois : ‘Kislorod postavka shest’desyat odin minut, Kislorod postavka shest’des odin minut’. Vous attrapez votre dictionnaire Russe pour essayer de traduire. Vous êtes content de voir que vous pouvez rapidement comprendre mais le résultat est moins plaisant : « Réserve d’oxygène 61 minutes ». 

Vous informez votre équipe de la nouvelle situation et du fait que la navette de secours est votre seule chance de survie. Vous connaissez le code pour activer l’ordinateur mais il a besoin d’un mot de passe.

La voix de l’intercom se fait entendre : ‘Shest’desyat minut’. Vous comprenez de suite que ‘shest’desyat’ signifie soixante, vous venez d’apprendre votre premier mot Russe…